• Catherine Manchon

J'ai rapt'issé !



Perdu ! Vous avez perdu 1 cm me dit l’homme qui m’a collé sous la toise, petit sourire en coin comme s'il était content … C’est l’âge, c’est normal.

Et je me vois petite et toute tassée. Brr…

Pourtant, j’en connais des personnes âgées encore belles et debout.

Je lis, je fouille et nous y voilà c’est une affaire de disques. Oui, de disques vertébraux.

Ces petits coussins intervertébraux qui jouent les amortisseurs. Objets précieux que nos mauvaises positions s’acharnent à malmener.

Il est donc temps de copiner avec nos disques.

Leur donner de l’air, de l’espace, ils en ont besoin, car ils sont mais oui, vivants.

En fait, voyez-les comme des coussins sur lesquels vous vous êtes affalés toute une soirée. Au réveil regardez-moi ça, ce salon n’a plus l’air de rien.

Naturellement, vous secouez, tapotez tous les coussins, un petit tour au grand air fenêtre ouverte. Le tour est joué. Tout est regonflé, joli et accueillant.

Vous avez fait le ménage de votre salon, chouette… Ha ! mais ce n’est pas fini, il vous faut aussi faire le ménage de votre colonne vertébrale.

- Aie, j’avais pas prévu ça.

- Et comment je fais ?

Maintenant que le tapis est fraichement rebondi, allongez-vous dessus.

Oui, sur le sol. Cela efface le poids de la pesanteur.

Bien. Prenez votre temps, vous n’allez pas vous tapoter les disques, ni vous faire taper dessus… Ici, ce sera douceur, attention, patience et confiance… Pour aérer, vous respirez conscient, au moins 5 cycles de respiration, le temps de calmer le jeu, de rentrer dans le ressenti du corps.

Place maintenant à la visualisation. Vous guidez votre souffle dans chaque disque. Oui, vous les regonflez un par un. Allez ! ... Vous allez bien trouver une image qui vous va bien. Un truc à vous.

24 disques… 24 souffles… Vous comptez, vous glissez le long de la colonne disque par disque. de haut en bas, ou de bas en haut. Abusez de la lenteur.

Perdu mon cm ? Juste un moment oui. En fin de journée car je suis restée debout et n’avais pas eu le temps de regonfler mes disques. Voilà c’est fait … Je passe sous la toise… Et alors ?

Gagné ! Il est revenu mon cm. Il n’avait été mangé que pas le poids de ma journée.

Je vous laisse imaginer la suite. Votre vieillesse tout petit et tassé. Ou bien … Vous copinez avec vos disques… et vous voilà homme debout jusqu’au bout !

#verticalité #segrandir #prendresoindesondos