Une journée type

A La Maison des Inuits un jour de mars

                       

La neige est encore dans le paysage. Les  lève-tôt ne manquent pas de filer dès le matin pour attraper la lumière du soleil levant. Boule blanche qui arrive derrière les crêtes…

 

Chaque jour, une séance de stretching

Petit déjeuner copieux et varié…  avant de passer en salle de stretching.  Aujourd’hui, nous reprenons les respirations. Vaste sujet qui demande de multiplier les expériences avant que le souffle ne prenne sa juste place. Le petit souffle devient aussi le guide infatigable de nos postures. La souplesse livre ses secrets….Petite pause suivie du repas self de midi. Gargantua n’est pas notre invité, notre assiette reste légère mais pleine d’énergie facilement assimilable car nous allons de ce pas mettre le nez dehors pour la rando de l’après-midi. 

 

Une randonnée en montagne

Raquettes vérifiées et bien arrimées, la piste part au carrefour du gîte, sur la GTJ en direction des Moussières. Bon…  la pente se fait sentir de suite, mais qu’importe, la règle est de marcher à son rythme et puis là-haut sur la bosse on se pose pour admirer la vue sur Lajoux et vers La Dole. Aux Platières nous ferons un arrêt face Aux Monts Jura, avant de revenir par mon sentier de trappeur à travers sapins et foyards. Le thé réparateur nous attends,  le temps est libre pour chacun. Petit tour à Lajoux pour les uns, sauna pour les autres ou le bon bouquin au coin de la cheminée. C’est l’instant  relaxation.

 

La convivialité des soirées jurassiennes

Repas en compagnie des autres « pensionnaires ».  Partage des souvenirs du jour, le stage Evasion Forme  intrigue un peu, ils veulent savoir. Les rencontres sont riches…
Et youps… la couette ne tarde pas à se faire douillette pour un repos bien mérité et rêves de balades Jura.