• Catherine Manchon

Gainage ! Tu dis


Inconditionnelle du stretching, adepte de la souplesse, j’en suis !

Mais pas seulement.

L’élastique que nous aimerions devenir n’a d’intérêt que s’il est capable de mouvements efficaces, vifs, rapides, fluides, puissants. Et ça, la souplesse seule ne sait pas faire.

Elle a besoin d’un associé majeur pour tenir le corps. Quelque chose qui assure les points d’appuis, qui tient la charpente colonne vertébrale.

Je vous parle de gainage.

Ok, vous connaissez. Tous les sportifs savent.

Observons ensemble !

Enlevez une pierre au milieu d'un édifice déjà branlant. Hum, tout s'écroule vite fait bien fait.

Enlevez une pierre au milieu d'un mur solide, vous obtenez une lucarne au milieu d'un beau mur.

Avec le corps, c'est le même scénario.

Avec un corps laxe, mal soutenu, levez un pied, je parie pour une chute rapide.

Avec une colonne solide, un bassin équilibré, une cheville costaud, levez le pied et même la jambe... Voilà vous êtes toujours debout.

Toutes les articulations du corps ont besoin de souplesse et de maintien. Avec les deux vous visez le mouvement juste.

Inutile de s’acharner sur les abdos, se faire de belles plaquettes sur le ventre ne sert à rien pour tenir un équilibre. La verticalité veut des pieds solides, des chevilles solides, une colonne vertébrale solide du coccyx jusqu'au crâne etc.

Pour ce faire, le gainage est roi.

Avec le stretching en posture, on sait faire. Chaque posture dite tonique se termine par un corps tenu par les contractions musculaires profondes induites. Les appuis, les contre-appuis, les tractions, les poussées en sont les racines.

Oubliez donc la traditionnelle planche, corps à l'oblique posé sur bras et pieds. Passez à la posture stretch gainage.

Stretch du pied/gainage du pied. Stretch du dos/gainage du dos. Stretch du bassin/gainage du bassin. Pas l'un sans l'autre dans une même posture. Les articulations gagnent en amplitude et dans le même temps les muscles profonds se tonifient.


Lorsque vous aurez expérimenté la méthode, vous pourrez en faire un jeu, le pratiquer partout, même sur votre chaise au bureau !

En bonus : les effets du gainage.

Il prévient et /ou efface les bobos (Bernadette De Gasquet l'explique fort bien).

Pour obtenir un corps "qui a de l'allure", le gainage est incontournable.

Et plus encore. Il fait partie des méthodes douces de mise en forme. Point d’excès, vous êtes maître de votre effort.


Bien à vous

Catherine

D’Evasion Forme Jura /Stretching et Randonnée

* La puissance insoupçonnée du gainage de Bernadette De Gasquet & Teddy Riner

9 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout